Esteville : bienvenue dans le "nid" de l'Abbé Pierre

Cinq ans après la mort de l’Abbé Pierre, le mouvement Emmaüs ouvre un "lieu de mémoire et de vie" à Esteville (Normandie) dans une maison que l’Abbé appelait affectueusement "mon nid".

A une trentaine kilomètres de Rouen, c’est dans le petit cimetière d’Esteville, en Normandie, que l’Abbé Pierre repose à l’ombre de l’église Saint-Firmin.

Carte de localisation d'Esteville.

 
Agrandir le plan

C’est également dans la communauté Emmaüs, installée dans ce village, que l’Abbé Pierre aimait à s’installer. Un lieu de retraite qu’il appelait son"nid". Il y vécut une dizaine d’années.

Depuis son décès, des milliers de personnes sont passés à Esteville pour se recueillir sur sa tombe et visiter la communauté d'Emmaüs qui offre désormais aux visiteurs un lieu de visite. 

Après dix-huit mois de travaux réalisés par les compagnons eux-mêmes, le centre Abbé Pierre accueille ses visiteurs depuis le 22 janvier 2012. Ils ont accès à la chambre de l’Abbé, restée en l’état, à la chapelle où il célébrait la messe. Des espaces d’exposition retracent la combat du religieux capucin en faveur des mal logés. 

L’Abbé Pierre, c’est un soleil !

C’est aussi l’occasion de rencontrer les personnes en rupture accueillies sur place. Farid Houari, animateur, célèbre la mémoire de l'homme au béret et à la canne en bois. "Avant de croiser l’Abbé Pierre, dit-il, le mot charisme n’était qu’un mot du dictionnaire. Mais dès que je l’ai vu, j’ai compris ce qu’était le charisme : l’Abbé Pierre, c’est un soleil !"

L’Abbé Pierre par lui-même, un dossier de 10 pages à lire dans Pèlerin N°6756 du 24/05/12L'Abbé Pierre aurait eu 100 ans cette année. À cette occasion, paraît aux éditions Bayard un livre-événement d'inédits*. Écrits intimes, correspondances, dessins et photos disent de « l'insurgé de la bonté » tout ce que nous ne savions pas encore de lui. Extraits choisis d'une rencontre bouleversante avec l'homme et son siècle.

► Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 19 avril 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières