Troquer, partager... la consommation de l’avenir

agrandir Le site Internet Sharevoisins (ici, sur un stand de la Foire de Paris) permet d’échanger gratuitement des objets entre voisins.
Le site Internet Sharevoisins (ici, sur un stand de la Foire de Paris) permet d’échanger gratuitement des objets entre voisins. © Marta Nascimento / REA
Le site Internet Sharevoisins (ici, sur un stand de la Foire de Paris) permet d’échanger gratuitement des objets entre voisins.
Le site Internet Sharevoisins (ici, sur un stand de la Foire de Paris) permet d’échanger gratuitement des objets entre voisins. © Marta Nascimento / REA

Échange d’appartements, location de voiture, achats groupés… La consommation collaborative est pour la première fois représentée à la Foire de Paris (jusqu’au 11 mai 2014). Décryptage d’un phénomène de société.

Pèlerins de la Terre

À lire aussi

À propos de l'article

  • Créé le 06/05/2014
  • Publié par :Véronique Badets
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6858, du 8 mai 2014

« Dans cette société où tout le monde se tire dans les pattes, ça fait du bien de vivre des échanges où chacun est gagnant. » Nicolas, 38 ans, est heureux de sa première expérience d’échanges de nuitées via le jeune site Cosmopolithome.com.

Absent de Lyon durant le week-end de Pâques, il a prêté son 80 m2 situé au cœur du Ier arrondissement à un jeune couple de touristes belges.

« Cela m’a permis de gagner un crédit de 3 nuitées à utiliser où je veux dans l’un des 6 000 logements que propose le site. Ce “capital voyage” me met de bonne humeur ! » témoigne ce jeune père de famille qui apprécie de partir prochainement à moindre frais.

Vidéo. Echange d’appartement. Les conseils d’un spécialiste Rémy Challe, dans l’émission Maison +.

Quand il aura choisi sa destination, il ne déboursera que 9,90 €, somme destinée à couvrir les frais de la plateforme pour mettre en relation les personnes et certifier les logements proposés.

Comme un nombre croissant de Français, Nicolas pratique la consommation collaborative.

Un terme qui désigne l’échange de biens ou de services entre particuliers, dans le but d’économiser de l’argent et/ou des ressources naturelles.

L’idée est d’optimiser ce que l’on possède (un appartement, une perceuse électrique…), ce que l’on fait (un trajet en voiture, un petit plat maison…) ou ce que l’on sait (cours en ligne, par exemple) en le proposant à d’autres. Contre rémunération ou pas.

Selon une enquête publiée en 2013 (Les Français et les pratiques collaboratives, Étude Ademe/Ipsos, janvier 2013.), 52 % des Français ont ainsi déjà vendu des biens à d’autres particuliers, 23 % ont participé à des achats groupés, 8 % ont fait du covoiturage.

 Document. Les Français et les pratiques collaboratives. 122 pages.


Loin de se limiter à quelques cercles « branchés », ces pratiques collaboratives concernent toutes les catégories socioprofessionnelles de la population, même si les jeunes actifs sont plus représentés que la moyenne.

Vidéo. Le retour en force du troc. Source TF1.

 
/br>

« L’ouverture aux autres, l’envie de faire évoluer la société et la réticence au gaspillage sont des valeurs largement partagées par les Français concernés », explique Rémy Oudghiri, chargé de prospective à l’institut Ipsos et l’un des auteurs


► Lire la suite de l’article de Véronique Badets dans Pèlerin n° 6858, du 8 mai 2014.

► Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières