Jeune catho en politique : Clémence, 26 ans, militante écologiste

agrandir Clémence, militante écologiste.
Clémence, militante écologiste.
Clémence, militante écologiste.
Clémence, militante écologiste.

Diaporama sonore. Portrait d'une jeune catho en politique : Clémence, 26 ans, catholique pratiquante, milite activement chez Europe Ecologie les Verts. 

Pèlerins de la Terre

À propos de l'article

  • Créé le 12/11/2011
  • Modifié le 12/11/2011 à 17:27
  • Publié par :Sylvain Pioutaz
  • Édité par :Geoffrey Defebvre

De son passé de Scout de France, Clémence, 26 ans, a conservé le goût de la nature et de la vie en communauté. Aujourd'hui salariée permanente dans une grande organisation humanitaire, elle ressent le besoin de se "rencontrer sur l'essentiel" après sa fac de communication, où les notions d'argent et de profits lui pèsent... 

► Diaporama sonore. Clémence, 26 ans, catholique pratiquante, milite activement chez Europe Ecologie les Verts. Source: Pèlerin.



Elle s'engage alors au CCFD-Terre Solidaire, une association chrétienne qui veut faire prendre conscience de l'impact de nos modes de vie sur les pays du Sud. 

C'est là que Clémence rencontre un militant d'Europe Ecologie les Verts, venu témoigner de son engagement dans le parti présidé par Cécile Duflot.

Clémence y voit une suite logique de son engagement associatif, une façon d'aller plus loin. Les idées du parti et la façon originale de s'engager lui parlent. En septembre 2011, elle commence à militer dans le 14eme arrondissement de Paris où elle habite. 

Issue d'une famille catholique, Clémence considère qu'il y existe une convergence entre les valeurs défendues par Europe Ecologie les Verts et les siennes, qu'elle définit comme "humanistes et chrétiennes". 

Je me définis comme "humanistes et chrétiennes"

En phase avec le discours de l’'Église sur l'’immigration ou l’'environnement, elle ne se reconnaît cependant pas dans la façon d'aborder le mariage homosexuel ou le célibat des prêtres. L’Église comme institution qui légifère sur des questions morales l'intéresse moins que l’Église comme communauté, où Clémence aime partager sa foi. 

Elle aime se ressourcer à l'église parisienne Saint-Ignace, où la communauté des jésuites célèbre la "messe qui prend son temps". Elle y partage des prières  "militantes et ancrées le quotidien".

Dans ce web reportage, réalisé en mars 2012, Clémence participe à une action menée par les jeunes écologistes d'Ile-de-France pour commémorer, de façon décalée, l'anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières