Après les attentats de Paris, la COP21 est maintenue

agrandir Laurent Fabius en visite sur le chantier du Bourget, en octobre 2015.
Laurent Fabius en visite sur le chantier du Bourget, en octobre 2015. © Dominique Faget / AFP
Laurent Fabius en visite sur le chantier du Bourget, en octobre 2015.
Laurent Fabius en visite sur le chantier du Bourget, en octobre 2015. © Dominique Faget / AFP

Après la vague d’attentats qui a frappé Paris, le 13 novembre 2015, le gouvernement français confirme le maintien de la COP21 qui doit débuter le 30 novembre.

Pèlerins de la Terre

À propos de l'article

  • Créé le 16/11/2015
  • Publié par :Véronique Badets
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6938, du 19 novembre 2015

« La COP21 se tiendra avec des mesures de sécurité renforcées mais c’est une action absolument indispensable contre le dérèglement climatique et, bien évidemment, elle se tiendra », a martelé Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, au lendemain des attentats de Paris.

Pas question non plus de la délocaliser. Le site du Bourget (Seine-Saint-Denis) est en chantier depuis le 4 octobre 2015 pour créer toutes les conditions matérielles à la tenue de cette conférence historique qui se tiendra du 30 novembre au 12 décembre, pour un budget total de 187 millions d’euros.

Son objectif : accoucher du premier accord mondial capable d’endiguer le réchauffement planétaire en cours. 16 hectares ont ainsi été aménagés pour accueillir les 23 000 négociateurs officiels et observateurs. Un espace intitulé « Génération climat » est aussi prévu pour les simples visiteurs.

En tout, la petite ville de la COP21 comprendra 32 salles de négociations et 13 salles dédiées à l’organisation d’événements. 118 chefs d’État ont, pour l’heure, confirmé leur venue pour la journée d’ouverture, le 30 novembre, afin de donner une impulsion politique aux négociations.

Si ces dernières sont maintenues, les nombreuses manifestations et événements festifs organisés par la société civile à Paris et Montreuil (Seine-Saint-Denis) durant toute la durée de la COP21 seront sans doute annulés. Un coup dur pour les associations qui préparent parfois depuis plusieurs années cet événement.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières