"Blasphème", une femme victime de sa religion

agrandir "Blasphème", une femme victime de sa religion
© Pascal Redoutey
"Blasphème", une femme victime de sa religion
© Pascal Redoutey

Condamnée à mort pour blasphème, Asia Bibi, Pakistanaise de 37 ans, catholique, attend depuis deux ans la révision de son procès. Blasphème, son livre témoignage, est un appel à l'aide et à la mobilisation.

La vie des chrétiens d'Irak aujourd'hui

À propos de l'article

  • Créé le 28/11/2013
  • Publié par :Isabelle Marchand et Isabelle Vial
  • Édité par :Marine Bisch
  • Publié dans Pèlerin
    6714, 4 août 2011

Condamnée à mort en novembre 2010 pour blasphème, Asia Noreen Bibi, Pakistanaise et catholique, est enfermée depuis deux ans en prison en attendant la révision de son jugement. La journaliste Anne-Isabelle Tollet n'a pas eu le droit de la rencontrer mais elle lui a fait passer des questions par son avocat et son mari, qui lui rendent visite une fois par semaine.

Au fil des chapitres, on y lit les espoirs, les tourments, la peur et le calvaire d'une femme simple de la campagne qui ne demandait rien à personne. Si ce n'est le droit de vivre en accord avec sa religion. Un appel à la mobilisation.

→ Blasphème de Asia Bibi, Oh Éditions, 192 p. ; 16,90 €.

■ L'avis des membres du jury du Prix Pèlerin du Témoignage 2011

Anne Monteiro, 36 ans, employée administrative, Valady (15)
Bien plus qu'un prix littéraire, notre jeune paysanne chrétienne accusée d'avoir proféré une insulte à l'Islam a besoin que nous lui restituons sa liberté, sa dignité et sa condition humaine.
Ce témoignage doit aider ceux condamnés à la peine de mort comme Asia et doit avoir un impact sur la culture du Pakistan en modifiant, voire en abolissant cette loi contre le blasphème.

Agnès Meha, retraitée de l'éducation nationale, Limeil-Brevannes (94)
Quelle absurdité que cette loi sur le blasphème. Comment peut-on croire qu'une religion peut semer la haine? Quelle foi en Dieu de cette femme et de son entourage. Faire connaître l'histoire de cette femme est notre devoir de femme pour que les politiques puissent intervenir auprès du Pakistan.

Blandine Fatus, 64 ans, ancienne directrice d’un magasin de luxe, membre d’un comité de lecture Bibliothèque pour tous, Bondues (59)
Ce témoignage bouleversant, hélas, tellement actuel, dénonce la vie au Pakistan terrible pour les femmes, et les minorités religieuses. L’injustice et la violence sont leur quotidien.
Condamnée à mort pour avoir bu un verre d’eau par 45°, l’eau d’un puits réservé aux musulmanes. Asia dans sa prison est un exemple de courage, elle prie le Seigneur car elle est profondément croyante, elle n’est pas instruite, elle a toujours eu une vie simple d’amour et de bonté.
La seule chose qui lui permet de tenir, c’est la certitude de son innocence et la volonté de témoigner pour que son combat serve à d’autres. Un récit qui m’a beaucoup émue.
 
Cécile Hubert, 34 ans, orthophoniste, Cintheaux (14)
Terrifiant. Nous voilà revenus au temps de Jésus et de sa condamnation à mort...Tout est là : la fausse accusation, les coups, les injures, les crachats, la foule qui réclame la mort, la prison, le faux procès.
Cela confirme que le fanatisme religieux est un poison et que nous devons tous, chrétiens et musulmans, lutter contre lui.
Asia Bibi fait preuve d'une foi à toute épreuve. Elle qui est en première ligne, devient un "guide" pour tous les croyants persécutés au nom de leur foi.
Un témoignage qui appelle à la fraternité, au dialogue interreligieux et à la résistance.

Colette Richard, 52 ans, retraitée, ex directrice d’école, Heiligenberg (67)
Condamnée à mort pour un blasphème imaginaire, Asia Bibi connaît ce qu’on peut appeler l’enfer. Niée, humiliée, séparée des siens qui sont obligés de fuir et de se cacher, elle dit son incompréhension, sa tristesse, et continue de se rattacher à sa foi simple et profonde source de son espérance. Ni haine, ni demande de vengeance. Edifiant.

Elisabeth Gibert, 66 ans, professeur de lettres modernes retraitée, Dijon (21)
Livre profondément poignant, d'un style très sobre (bravo à la collaboration d'écriture !), mais il est surtout urgent de rendre encore plus visibles les dégâts que peuvent faire la bêtise et le fanatisme réunis. On parle peu du Pakistan, ou du moins l'image en est floue, brouillée par des attitudes politiques peu lisibles. Il est temps d'en montrer ce visage-là. Et de faire des extrapolations de ce genre de situation ailleurs sur la planète !

Denise Coussy, 60 ans, retraitée, formatrice en français histoire géographie, Beaune (21)
Récit très prenant et bouleversant qui dénonce l'intolérance religieuse au Pakistan.
Accusée d'avoir souillé l'eau parce qu'elle est chrétienne Asia Bibi croupit en prison avec beaucoup de dignité et espère toujours.
Ce livre nous donne envie d'agir et de lutter contre cette intolérance inacceptable.

Jean Gautier, inspecteur honoraire de l’Education nationale, Saint Rémy-de-Provence (13)
Ce témoignage est universel. Il s'adresse à tout homme croyant ou incroyant, tout citoyen de ce monde. Il ne peut laisser personne indifférent.
Ce témoignage est le fruit d'un travail colossal. Asia Bibipaysanne, est illettrée. En prison, elle ne peut recevoir que son époux et son avocat. L'écriture du témoignage a été faite par une journaliste française en poste au Pakistan, Anne-Isabelle Tolleet à partir du témoignage oral.
Le style est dépouillé, simple, proche sans doute du langage parlé d'Asia. Ce témoignage est un cri, pour attirer l'attention sur une situation inique.
Il appelle à l'action de tous pour que cette femme soit libérée.

Geneviève Malval, 52 ans, rormatrice en insertion professionnelle, Auxonne (21)
Depuis sa prison, où elle est injustement retenue, dans un manque total d’hygiène et de respect humain, Asia Bibi nous livre un bouleversant témoignage d’amour non seulement pour sa famille et pour les chrétiens opprimés du Pakistan, mais aussi pour les femmes musulmanes, ses voisines de cellules et pour les musulmans qui l’ont condamnée.
D’une très grande simplicité, ce témoignage nous livre la foi, humble mais tellement forte, d’une chrétienne qui devrait être un exemple pour les chrétiens occidentaux.

Nathalie Maillet, Saint-Jean-de-Muzols (07)
Injuste et horreur au XXI e siecle - que ca puisse exister et qu on soit impuissant à intervenir est révoltant- bienheureux celui ou celle qui vit dans un Etat de droit et qui ne se rend pas compte de la chance qu il/elle a.

Paul Duval, Saint-Nazaire-Les-Eymes (38)
Ce livre, écrit à partir d’informations principalement fournies par son mari et son avocat, montre la force de l’amour d’Asia pour ses cinq enfants, pour ses proches, pour tous….
La vie d’Asia, si exemplaire: « que mon combat serve à d’autres ! », une vie si exemplaire par ce qu’elle transmet l’inacceptable de toutes ces persécutions, cet appel à l’aide, une religion tournée vers l’amour de l’autre et non pas au service d’un pouvoir, une religion pour vivre ensemble et aimer et non pour condamner, pour exclure).
Enfin, comment ne pas penser à ces témoignages, celui de ce gouverneur, musulman et celui de ce ministre des minorités religieuses, tous deux assassinés pour leur soutien aux minorités et leur dénonciation de cette loi sur le blasphème.
Il se dégage de ce livre une émotion, la force de la foi et de l’amour.

Rose-Marie Dupé, 56 ans, La Meignanne (49)
Etre emprisonnée et condamnée à mort, parce que chrétienne, pour avoir bu de l'eau supposée réservée aux musulmans ? Qu'est-ce que c'est que cette invraisemblable histoire? Sommes-nous vraiment au XXIe siècle ?
Pourquoi et comment, dans certains pays, le fanatisme et l'intégrisme religieux sont-ils devenus forces de loi aujourd'hui ?
Merci à Anne-Isabelle Tollet d'avoir pris la plume au nom de Asia et de nous

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières