Une radio locale pour les déplacés d’Irak

agrandir Après s’être illustré pour son périple en 4L passant par l’Irak, Vincent Gelot participe au projet Radio Al Salem, « radio de la paix ».
Après s’être illustré pour son périple en 4L passant par l’Irak, Vincent Gelot participe au projet Radio Al Salem, « radio de la paix ». © Arthur Gauthier
Après s’être illustré pour son périple en 4L passant par l’Irak, Vincent Gelot participe au projet Radio Al Salem, « radio de la paix ».
Après s’être illustré pour son périple en 4L passant par l’Irak, Vincent Gelot participe au projet Radio Al Salem, « radio de la paix ». © Arthur Gauthier

Fondée avec l’aide de trois associations françaises (la Guilde européenne du raid, Radio sans frontières et l’Œuvre d’Orient), Radio Al Salam, « la radio de la paix », veut porter la voix des dizaines de milliers de chrétiens et yézidis.

La vie des chrétiens d'Irak aujourd'hui

À propos de l'article

  • Créé le 06/01/2015
  • Publié par :Gwénola de Coutard
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6893, du 8 janvier 2015

Radio Al Salam portent la voix des dizaines de milliers de chrétiens et yézidis déplacés depuis l’invasion de la plaine de Ninive par l’État islamique, en juin 2014. La radio émettra pour la première fois dans quelques semaines, depuis Ainkawa, le quartier chrétien d’Erbil, au Kurdistan irakien.


Ils cherchent à survivre au quotidien. Une radio locale, qui diffuse des nouvelles, des infos pratiques, mais aussi des programmes culturels et de détente, est une marque de soutien qui compte pour leur moral

→  explique Vincent Gelot, un jeune Français de 26 ans qui participe sur place au projet, pendant un an.

Vidéo. Vincent Gelot raconte son voyage de deux ans à la rencontre des chrétiens d’Orient. Source : Œuvre d'Orient

 

Il connaît bien les chrétiens d’Orient, pour les avoir rencontrés pendant les deux ans d’un étonnant périple en 4L, passant notamment par l’Irak.

Il constitue actuellement une équipe de déplacés – dont certains anciens de la radio locale de Qaraqosh, l’une des grandes villes chrétiennes d’Irak – qui animera Radio Al Salam, « en syriaque, la langue parlée par les chrétiens, en arabe, maîtrisé par tous, et en kurde, pour faire le lien avec la population locale d’Erbil. L’objectif est d’être un pont entre deux univers, les déplacés, et ceux qui les accueillent ».

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 4 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières