Lectures pour prolonger le Chemin

agrandir Lectures pour prolonger le Chemin
Sculpture de pèlerin à la fin du chemin de Saint-Jacques, au cap Finisterre. Une belle figuration du retour ! © Gérard Harlay
Lectures pour prolonger le Chemin
Sculpture de pèlerin à la fin du chemin de Saint-Jacques, au cap Finisterre. Une belle figuration du retour ! © Gérard Harlay

Le « blues du retour » est un état fréquemment décrit par les pèlerins qui reviennent d’un pèlerinage au long cours vers Compostelle, Rome, Le Mont-Saint-Michel ou ailleurs. Pour l’éviter et prolonger votre cheminement au quotidien, voici la recension de quelques livres récemment parus.

À propos de l'article

  • Créé le 06/09/2017
  • Publié par :Gaële de la Brosse
  • Édité par :Sabine Harreau

01PelerinageInterieur

« Un voyage, dit un adage, n’est accompli que quand on l’a fait trois fois : une fois avant le départ, une fois en chemin, une fois au retour. » Ainsi, lorsque le pèlerin est arrivé à destination, il lui reste encore un bout de route à faire !

Ce cheminement, Christiane Schlüter le décrit dans un livre intitulé Le Pèlerinage intérieur. En s’appuyant sur des exercices pratiques, elle établit une comparaison entre le chemin de pèlerinage et les différentes situations du quotidien : le doute, l’incertitude, une séparation, un deuil, la gestion des conflits, etc.

« À sa lecture, précise l’auteur, vous apprendrez à franchir les obstacles et à vous organiser pour atteindre votre but, que vous vouliez abandonner de vieilles habitudes, nouer de nouveaux contacts ou réaliser un grand rêve. »




Récits initiatiques

Couverture-Le-voyage-de-Mortimer

Les amateurs de récits initiatiques pourront également poursuivre leur cheminement aux côtés de Mortimer, un Américain qui vient en France pour trouver un sens à sa vie. Dans ce pays qu’il découvre, il se laissera guider par les mystérieux personnages rencontrés lors de ses déplacements.

De la basilique d’Orcival à la cathédrale de Bourges, du château de Vaux-le-Vicomte au musée des Arts premiers, du chemin de Stevenson à ceux du Tro Breiz et du Mont-Saint-Michel, il ouvre les portes, déchiffre les énigmes.« Que tu refuses ton destin ou que tu l’acceptes, lui explique un moine, la vie t’entraîne là où tu dois aller, aujourd’hui à Saint-Benoît-sur-Loire, demain ailleurs, un jour plus loin au pays de tes rêves. »


03AmeDuGange

Une phrase qui pourrait également s’appliquer à Tanneguy Gaullier qui vient de remporter, pour L’Ame du Gange paru l’an dernier, le prix Pierre-Loti et le prix « Grand tétras » du livre d’aventure de Lons-le-Saunier : un beau récit d’aventure initiatique (mais non romancé), relatant une longue marche de 2600 km du delta du Gange jusqu’à ses sources sacrées. A lire et à relire !




Méditer, contempler

I-Grande-9574-100-prieres-pour-pour-les-pelerins.aspx

Méditer : c’est la voie que propose le P. Joseph Prioux, pour prolonger le voyage. Sa longue expérience des pèlerinages lui a en effet inspiré 100 prières pour les pèlerins, rédigées à la lumière de la Bible. Toutes les situations de la vie sont ici passées en revue (travail, changement de domicile, mission solidaire, vacances, etc.), ainsi que les différents états d’âme (action de grâce, reconnaissance, découragement, etc.).

« Puissent ces prières être des chemins de confiance, d’espérance et de paix », conclut l’auteur.

Puissent ces prières être des chemins de confiance, d’espérance et de paix.

365  jours compostelle bon

Deux autres ouvrages récemment parus pourront guider la méditation du pèlerin à travers de superbes photos et des citations choisies avec soin : 365 jours sur les chemins de Compostelle, de Patrick Huchet et Yvon Boëlle ;

et Compostelle. Paroles de pèlerins, où Céline Anaya Gautier rapporte les témoignages des pèlerins de tous les continents croisés au hasard de sa route.

06ParolesDePelerins




… sans oublier de se détendre !

Pour rester au diapason du chemin, il faut aussi savoir lever le pied… au sens figuré cette fois ! Dans sa bande dessinée Un Norvégien à Compostelle, Jason Lutes nous y invite. Avec réalisme et malice, il évoque les 32 jours de marche, d’ampoules, de lessive, d’introspection, de rencontres, bref, le quotidien de tout pèlerin… l’humour scandinave en plus !

unNorvegienVersCompostelle-3

On pourra compléter cette lecture avec les miscellanées Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les chemins de Compostelle sans jamais avoir osé le demander et, pour s’amuser en se cultivant, le Cahier de vacances du pèlerin de Compostelle du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port… qui n’est pas réservé aux enfants !






A lire :

Christiane Schlüter, Le Pèlerinage intérieur. L’autre chemin de Compostelle, Salvator, 206 p., 18 euros
Tomas Turner, Le Voyage de Mortimer, Balland, 342 p., 20 euros
Tanneguy Gaullier, L’Ame du Gange. Un pèlerinage aux sources, Transboréal, 432 p., 20,90 euros
Joseph Proux, 100 prières pour les pèlerins, Salvator, 128 p., 13 euros
Patrick Huchet et Yvon Boëlle, 365 jours sur les chemins de Compostelle, Editions Ouest-France, 368 p., 17,90 euros
Céline Anaya Gautier, Compostelle. Paroles de pèlerins, Flammarion, 224 p., 29,90 euros
Jason, Un Norvégien vers Compostelle, Shampooing, 192 p., 15,50 euros
Eric Jouan et Dominique Aymard, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les chemins de Compostelle sans jamais avoir osé le demander, Editions Ouest-France, 124 p., 9,90 euros
Théo Claitesse et Jeannick Albran, Le Cahier de vacances du pèlerin de Compostelle du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port, Ultreia édition, 66 p., 9,90 euros (commandes : www.ultreia.fr ou 04 73 96 06 06)

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 septembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières