Pierre Larrouturou, "Loin d’une écologie punitive"

agrandir Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du parti Nouvelle Donne
Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du parti Nouvelle Donne © AFP
Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du parti Nouvelle Donne
Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du parti Nouvelle Donne © AFP

Réaction de Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du parti Nouvelle Donne, suite à la publication de Laudato Si, la première encyclique d’un pape consacrée à notre rapport à l’environnement.

À propos de l'article

  • Créé le 18/06/2015
  • Publié par :Frédéric Niel
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    6917 du 25 avril 2015

" Ce titre est très beau, joyeux même : Laudato Si …

Tout en faisant un constat réaliste du chaos écologique et de la spirale d’autodestruction dans laquelle l’humanité s’est engagée, le pape appelle à un sursaut pour modifier nos modes de vie.

Mais son approche est loin d’une écologie punitive : il prône une frugalité heureuse.

La décroissance, cela ne veut pas dire un retour à la bougie mais économiser l’énergie : on peut vivre aussi bien en dépensant et en polluant moins. Cette frugalité, le pape l’incarne par son exemple personnel et les directives données au Vatican après son élection.

Il est donc parfaitement crédible quand il nous demande de limiter nos consommations inutiles et de mieux partager, bien plus crédible que nos ministres qui vivent dans la soie et le luxe, avec voitures et chauffeurs !

Il a raison, à ce propos, de reprocher aux hommes politiques d’être trop asservis aux intérêts de la finance. Je suis persuadé que cette encyclique aura un large impact, au-delà de l’audience catholique.

Elle devrait mettre la pression sur les décideurs, à l’approche de la conférence de Paris sur le réchauffement climatique, en décembre prochain. "

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 5 avril 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières