Le collectif Plus digne la vie ! lance un appel contre l'euthanasie

agrandir Emmanuel Hirsch, président du collectif Plus digne la vie !
Emmanuel Hirsch, président du collectif Plus digne la vie ! © Magali Delporte / PictureTank
Emmanuel Hirsch, président du collectif Plus digne la vie !
Emmanuel Hirsch, président du collectif Plus digne la vie ! © Magali Delporte / PictureTank

Face à la proposition de François Hollande d'accorder à un malade en fin de vie « une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité », Emmanuel Hirsch, président du collectif Plus digne la vie !, a lancé un appel pour la dignité de la personne, d'égalité et de solidarité.

À propos de l'article

  • Créé le 30/05/2013
  • Modifié le 30/05/2013 à 14:00
  • Publié par :Guillaume Desanges
  • Édité par :Marine Bisch

«Bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. » La proposition de François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a fait bondir Emmanuel Hirsch. Pour le professeur d'éthique médicale, président du collectif Plus digne la vie ! créé en 2008 pour s'opposer au « droit à la mort », « faire croire que l'euthanasie est une urgence sociale relève de la tromperie. L'urgence est avant tout d'accueillir et de protéger les plus vulnérables ».

D'autant que pour Emmanuel Hirsch, la généralisation des soins palliatifs, prévue par la loi Leonetti de 2005, répond aux défis éthiques de la fin de vie. Encore faudrait-il appliquer ce texte. « Les malades demandent qu'on les aide à vivre et non à mourir », témoigne le président de l'Association de recherche sur la sclérose latérale amyotrophique, une maladie incurable, qui souligne le désarroi des patients face à ce débat.

« On ne parle de nous que pour évoquer l'euthanasie, c'est insultant ! », lui confessent-ils. Afin de lever l'ambiguïté qui plane sur les discours des différents candidats et de soutenir l'application de la loi Leonetti, le collectif - qui réunit, dans son comité d'honneur, des personnalités aussi diverses que le prix Nobel de la paix Élie Wiesel, le généticien Axel Kahn ou le fondateur des Enfants de Don Quichotte, Augustin Legrand - a lancé un appel pour soutenir « les valeurs démocratiques de dignité de la personne, d'égalité, de sollicitude et de solidarité ». À signer sur le site du collectif.
 
■ Sur le site de RTL, écoutez l'interview sonore de Marie Humbert, qui avait mis fin à la vie de son fils tétraplégique Vincent en 2003. Pour elle, "le candidat PS va plus loin que la loi actuelle."

Vidéo. Découvrez le spot de soutien au collectif Plus digne la vie ! réalisé par Mathieu Mai (1'08mn).



Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières