Hélène Ségara : "J’ai même pensé devenir religieuse !"

agrandir Hélène Ségara : "J’ai même pensé devenir religieuse !"
© Eric Robert / Alamo
Hélène Ségara : "J’ai même pensé devenir religieuse !"
© Eric Robert / Alamo

La chanteuse française célèbre ses vingt ans de carrière. Rencontre avec une croyante pour qui le chant est un sacerdoce.

En confidences

À propos de l'article

  • Publié par :Nicolas Ponse
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    6987 du 27 octobre 2016

Pèlerin : Une bonne raison de vous lever chaque matin ?
Hélène Ségara : Prendre le petit-déjeuner avec mes enfants.

Ce qui vous rend meilleure ?
Ma patience, mon amour pour les gens. Je suis meilleure lorsque je me sens utile.

Ce que vous aimeriez changer en vous ?
Être moins sanguine, mais c’est dans ma nature méditerranéenne !

Quel est votre talent caché ?
Mon côté « cordon-bleu ». Je réussis bien les recettes italiennes de ma grand-mère.

Que reste-t-il en vous de l’enfant que vous étiez ?
Ma capacité à m’émerveiller de tout ce qui m’entoure.

Si vous aviez une baguette magique, quel rêve réaliseriez-vous ?
Guérir les autres.

Vous avez un rendez-vous de cinq minutes avec le pape François. Quel sujet abordez-vous ?
Je ne sais pas. Je serais spontanée, dans l’amour. J’ai très envie de le rencontrer.

Vous rencontrez Dieu en vrai. Qu’aimeriez-vous qu’il vous dise ?
« Je vais t’expliquer tout ce que tu ne comprends pas. »

« Prier » rime avec…
Foi. Je brûle des cierges ; je prie beaucoup pour les personnes en difficulté.

La dernière fois que vous avez ri ?
Récemment, aux blagues idiotes de mes amis. Je suis d’un naturel gai.

La dernière fois que vous avez pleuré ?
Il y a peu, car je suis très émotive. La détresse m’émeut toujours, mais je peux aussi verser des larmes de joie.

Ce qui vous met en colère ?
La colère n’est pas dans mon tempérament.

Votre remède contre la déprime ?
Un seul remède : l’amour avec un grand A.

Un geste d’amour ?
Une accolade, tenir l’autre dans ses bras.

Si vous deviez exercer un autre métier, ce serait ?
Assistante sociale, avocate. J’ai même pensé, un moment, devenir religieuse !

La musique qui vous fait vibrer ?
Du rock, du classique… Je suis très éclectique.

Votre devise ?
Carpe diem (Cueille le jour présent, NDLR).

Votre mot préféré ?
Tendresse.

Le mot que vous détestez ?
Haine.

Quel est votre objet chéri ?
Mon alliance.

Vos héros du quotidien ?
Les infirmières, les pompiers. Tous ceux qui mettent leur vie au service des autres.

Pour vous, Jésus, c’est…
Un message d’amour. J’ai été athée pendant une période mais la foi m’a rattrapée à travers les épreuves de la vie. Je suis aujourd’hui une croyante épanouie.

Votre personnage préféré de la Bible ?
Marie. Son rôle de mère me touche tout particulièrement.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 23 février 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières